Goma : Les Casques bleus Ukrainiens du 18eme détachement d’hélicoptères Honorent la mémoire des leurs héros des guerres

Les Casques bleus du 18eme détachement d’hélicoptères de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC,  la MONUSCO en sigle, célèbrent ‘’la journée de la victoire’’ ce vendredi 08 Mai 2020 comme chaque année. A l’occasion de cette célébration, les soldats de la paix rendent hommage aux patriotes ukrainiens tombés au combat pendant la Seconde Guerre mondiale, morts pour la paix et la prospérité de leur nation.

Les Casques bleus du 18eme détachement d’hélicoptères de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC .

Chaque république de l’ex-URSS a payé son prix pour la victoire sur le nazisme et le fascisme. Par exemple, en Ukraine, où d’importantes batailles ont eu lieu, jusqu’à 7 millions de personnes ont été mobilisées, représentant jusqu’à 25% du personnel militaire de l’Armée rouge. Les Ukrainiens constituaient une grande partie de l’état-major supérieur de l’Armée rouge, avec plus de 300 généraux et amiraux. Plus de la moitié des fronts soviétiques étaient dirigés par des maréchaux et des généraux d’origine ukrainienne. À l’arrière des troupes allemandes sur le territoire de l’Ukraine ont combattu plus de 50 000 guérilleros soviétiques, de nombreuses organisations clandestines, des formations armées de nationalistes ukrainiens.

Pour le courage dont ils ont fait preuve au cours des batailles, les Ukrainiens et les Ukrainiennes de l’URSS ont reçu à eux seuls 2,5 millions de commandes et de médailles sur un total de 7 millions.

Environ 2.100 Ukrainiens sont devenus des héros de l’Union soviétique, 32- deux fois des héros, et l’éminent pilote ukrainien Ivan Kozhedub – trois fois, héros de l’Union soviétique.

De tout ce qui précède, il sied de signaler qu’aujourd’hui, accusant certains peuples de coopérer avec l’Allemagne nazie, la Russie oublie sa propre histoire de mouvements collaboratifs et fait taire ses groupes nationalistes.

Les partisans de la Fédération de Russie à la veille du prochain anniversaire de la grande victoire de la Seconde Guerre mondiale aiment reprocher aux anciennes républiques soviétiques qu’au cours de la Seconde Guerre mondiale, des unités SS, des unités de police et des organisations soutenant les anti-bolcheviks se soient formées sur leur territoire. Dans le même temps, la Fédération de Russie fait taire cyniquement l’existence de ses propres unités SS, qui étaient occupées exclusivement par les Russes. Il existe des chiffres officiels sur le nombre de traîtres et de représentants de la cinquième colonne (collaborateurs) qui ont collaboré avec les envahisseurs. Les historiens allemands disent qu’en 1943, environ 800 000 Russes ont combattu aux côtés du 111eme Reich.

Le président russe Vladimir Poutine estime que la Russie a remporté la Grande Guerre patriotique de 1941-1945, tout en oubliant que les termes « Russie » et « Union soviétique » n’étaient pas du tout identique, et l’Union soviétique à cette époque se composait de seize républiques différentes. L’absence de logique dans les mots de Vladimir Poutine est évidente, car de nombreuses vies de soldats et de civils de toutes les républiques de l’Union soviétique ont été jetées pour une victoire globale.

C’est pourquoi aujourd’hui  vendredi 08  Mai 2020, les soldats de la paix du 18eme détachement d’hélicoptères, séparés de la MONUSCO rendent hommage aux patriotes qui ont donné leur vie pendant la Seconde Guerre mondiale pour la liberté et l’indépendance de la génération future.

‘’ Nous prions pour tous ceux qui ont donné leur vie pour la grande victoire.’’

Le Bulldozer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *