Au service de la paix : La vie des Casques bleus ukrainiens en RDC

Les Casques bleus du 18 e détachement des pilotes d’hélicoptères à de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC  se préparent pour la célébration du défilé  qui va servir en même occasion à la remise des médailles d’honneurs.

En effet, Près de 250 militaires ukrainiens participent à la mission de maintien de la paix en RDC, l’un  des plus grands pays d’Afrique. Les principales tâches auxquelles le 18e détachement d’hélicoptères distincts  sont le transport des fonctionnaires et du personnel de la MONUSCO vers leur lieu de travail, le transport de divers types de denrées alimentaires pour les militaires au front des combats , la reconnaissance aérienne, l’escorte d’hélicoptères d’autres contingents militaires, l’utilisation au combat et la présence dans les zones d’opération illégale des formations armées.

Il sied de noter que, les compétences du 18e  détachement des pilotes d’hélicoptères distincts ont été acquises et affinées lors de missions précédentes dans les pays de la région africaine  notamment, au Libéria,  en Côte d’Ivoire, etc. Mais aussi, lors de missions de combat pendant la guerre dans l’Est de l’Ukraine – dans le conflit militaire, qui a été déclenché par des détachements russes distincts qui ont envahi le territoire des régions de Donetsk et de Louhansk après l’annexion de la République autonome de Crimée en  déclara la création d’entités semi-étatiques illégales « DNR » et « LPR ».

 Dans la même optique, malgré de nombreux faits de participation des forces armées de la Fédération de Russie et des preuves de l’implication de la Russie dans la guerre, la partie russe ne reconnaît pas officiellement le fait de son invasion de l’Ukraine. C’est pourquoi , certains politiciens ukrainiens qualifient la guerre d ‘«hybride» et la Verkhovna Rada d’Ukraine, le 27 janvier 2015, qui a reconnu la Fédération de la Russie comme l’agresseur.

Depuis 2014, le nombre total de victimes de l’armée ukrainienne dans la guerre contre les groupes armés soutenus par la Russie s’est élevé à plus de 6 000 militaires. En outre, 28 avions ukrainiens, dont 11 hélicoptères de divers types, ont été abattus par des chasseurs.

Selon les estimations de l’ONU, le nombre total de victimes de la guerre dans l’Est de l’Ukraine a atteint plus de 13 000, dont un quart de civils, et plus de 30 000 blessés. Le nombre de morts a été estimé à plus de 3300 civils tués depuis l’agression russe dans l’Est de l’Ukraine, qui a commencé en avril 2014. Le chiffre comprend également 298 passagers du vol Boeing MH17 de Malaysia Airlines, abattu par les troupes russes le 17 juillet 2014 , dans le ciel sur le Donbass en envol vers Amsterdam à Kuala Lumpur.

Tout compte fait, il est effrayant de constater qu’en mars 2020, la guerre dans l’Est de l’Ukraine continue et que les victimes augmentent au jour en jour.

À l’heure actuelle, l’agression armée de la Russie contre l’Ukraine est largement condamnée par la communauté internationale. Les États et les institutions internationales réputées ont clairement qualifié les actions de la Russie contre l’Ukraine d’actes d’agression. En outre, l’agression armée a conduit à l’application de diverses sanctions à la Russie par l’UE et l’OTAN.

Ainsi, le personnel militaire ukrainien défend non seulement l’intégrité territoriale et l’inviolabilité de l’Ukraine, mais participe également à des missions de maintien de la paix dans d’autres pays du monde, notamment en République démocratique du Congo.

Papy Okito Teme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *