2020, année des Actions à la BCC Nord-Kivu , Le Directeur Patrick Mulongo sous les traces de la vision du Président Félix Tshisekedi

Entrée Principale de la BCC Nord-Kivu / Toujours lavé les Mains avant d’Entrée SVP stop EBOLA

Incroyable mais vrai, comme le déclare un grand nombre de Nord-Kivutiens, plus particulièrement les habitants de sa capitale, les Gomatraciens, qui se disent stupéfaits des actions de l’actuel locataire du fauteuil de commandement de la Banque Centrale du Congo au Nord Kivu.

Situé en plein cœur de la ville de Goma, ville sans doute à vocation touristique, le bâtiment abritant les installations de ce grand  outil, capital de l’Etat sur le plan socio-économico-financier, présentait il y a belle lurette l’image d’un parent pauvre.

Par son sens élevé du savoir-faire et son souci de répondre à l’appel du chef de l’Etat, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi, relatif à cette année 2020, déclarée année de l’action, le Directeur Patrick Mulongo a mis la main dans la pâte en procédant à la réhabilitation complète de ce bâtiment qui fait présentement la fierté de la ville de Goma, siège des institutions provinciales du Nord-Kivu.

vue du Parking intérieur des agents et Cadres de la BCC Nord-Kivu amenager

Comme l’histoire peut nous le renseigner, cet édifice a connu beaucoup de problèmes liés à sa position stratégique, lesquels avaient fait de lui l’objet d’occupation  par le Rassemblement Congolais pour la Démocratie, RCD, mouvement dit de libération, qui n’a pas su l’entretenir jusqu’à l’amener à une très déplorable détérioration.

Dans l’autre ordre d’idées, les habitants de la ville de Goma, étonnés par les travaux rapides de réhabilitation qui s’y effectuaient, croyaient que le bâtiment avait fait l’objet d’une vente à une tierce personne morale, notamment Equity Bank.

Toutefois, ces suspicions trouvent leur raison d’être dans la confusion qui plane jusqu’ici dans les têtes de certains gomatraciens non avertis qui ont du mal à faire un distinguo entre BCC et BCDC qui avait dernièrement vendu certaines de ses actions  à Equity Bank.   

Par ailleurs, il est habituellement  connu en République Démocratique du Congo que les fonctionnaires de l’Etat ne s’occupent pas comme il faut des patrimoines  étatiques au profit plutôt du gonflement de leurs propres poches.

parking Directeur Provincial

A l’issue d’un entretien qu’il a bien voulu nous accorder dans son cabinet de travail il y a peu, ce Directeur expérimenté par non seulement ses études qualitatives et quantitatives faites, mais également son temps déjà accompli au sein de cette grande entreprise publique, a indiqué que sa première action était orientée vers l’encadrement de l’homme qu’il reconnait être à la fois le centre de tout et la source des rendements.

A en croire les témoignages recueillis de la part de certains cadres et agents, Patrick Mulongo a durant une année mené des études générales de l’outil mis sous sa responsabilité, à savoir la BCC/NK,  en vue de passer en actions qui à ce jour ont porté des fruits encourageants.

Il faut souligner que le Directeur provincial de la BCC Nord-Kivu n’arrête de déployer ses efforts pour mieux répondre aux préoccupations vitales de cette dernière, préoccupations qui le mettent dans l’obligation d’améliorer les conditions socio-professionnelles des cadres et agents par le paiement régulier de la prime, l’assurance du transport, et les soins médicaux, sans oublier l’aménagement complet de leur milieu de travail.

Le Directeur provincial a trouvé des mots justes pour témoigner  de la rentabilisation par les agents de leurs prestations au service via à la fois la ponctualité et le respect strict des normes édictées en double vue d’un meilleur fonctionnement de l’entreprise et d’un meilleur rendement.

‘’Après tout cela, il fallait que nous puissions assainir aussi notre outil de travail à savoir le bâtiment principal qui ne reflétait plus une bonne image dans la ville’’, parole du Directeur.

vue de derrière

Il sied de signaler qu’à ce jour, le bâtiment est complètement réhabilité, de l’intérieur comme de l’extérieur, en passant par les parkings intérieur et extérieur. Et pour lutter contre l’insécurité qui régnait autour et dans l’enceinte de la banque à cause de l’obscurité, le Directeur a trouvé l’idée géniale d’installer des lampadaires tout autour de la clôture.

Dans le même ordre des préoccupations, le dépôt de carburant qui jadis présentait un danger sérieux d’autant plus qu’il se trouvait construit au sous-sol, se trouve désormais séparé du bâtiment principal.

Ce dernier étant désormais séparé du bâtiment principal, finie donc la peur pour les agents de se voir surpris n’importe quel moment par n’importe quel cas d’incendie qui pourrait  surgir n’importe quand.

En termes clairs, les agents et cadres de la BCC Nord-Kivu travaillent aujourd’hui dans un climat de sécurité sur tous les plans.

Patrick Mulongo  a choisi donc de s’inscrire dans la vision du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, qui a consacré 2020 comme année des actions concrètes. C’est dans cet ordre que, avec l’appui du Gouverneur Déo Gratias Mutombo, il promet de ne ménager aucun effort pour rendre concrets, au niveau de la province du Nord-Kivu, tous les projets de la Banque Centrale du Congo, que ce soit ceux à cout, à moyen ou à long terme.

Papy Okito Teme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *