RDC-RWANDA:Vers une crise de bon voisinage , les fonctionnaires de l’Etat congolais interdits de resider au Rwanda

Tout part d’une correspondance de la Direction Générale des Migrations (DGM), direction provinciale du Nord-Kivu nous parvenue il y a peu, à laquelle, il semble être formellement interdit aux fonctionnaires de l’Etat congolais oeuvrant à Goma chef-lieu de ladite province de resider au rwanda particulièrement à Gisenyi une ville proche de Goma se partageant les postes frontaliers congolo-rwandais dits, la grande et la petite barrière.

Cette mesure qui sans doute vient de mettre une partie non negligeable des congolais qui a fait le choix d’y resider soit à titre de location temporaire ou définitive mal alaise, ferait suite aux traitements jugés grossiers auxquels sont soumis bon nombre de nos compatriotes lors qu’ils veulent traverser les barrières pour différentes raisons relatives à leurs occupations respectives. par ailleurs, les rwandais expliquent leur comportement par le fait qu’ils ne sont qu’en train de veiller sur les instructions leurs intimées visant à empêcher la tramission si pas, la propagation de la maladie   à virus Ebola chez eux.

A en croire certains des compatriotes abordés à ce sujet, les autorités congolaises devraient mettre un peu d’eau dans leur vin en vue de ne pas entraver la liberté de se choisir où vivre qui reste plutôt une garantie reconnue au peuple par les instruments internationaux.

Elles, poursuivent-ils, devront privilégier la voie de dialogue pour regler certains malentendus qui surgissent entre ces deux pays voisins condamnés à vivre l’un à  côté de l’autre pour un temps indéterminé dans une totale approche d’interdépendance.

Cette mesure va encore loin en conditionnant leur        déplacement dans ce pays de mille collines par une note d’autorisation dûment certifiée par les autorités        compétentes.

Une situation qui ne parait pas pouvoir à la longue contribuer non seulement aux relations de bon voisinage entre ces deux patries, mais aussi, à tous ces congolais qui ont choisi résider dans ce pays pour la sécurité qui y règne et les loyers qui y  sont à moindre coût. Cela enfin, sans plus d’inquiétudes et tiraillements possibles.

Jean Paul Kombo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *