Le contingent Ukrainien fête ce 28 Juin sa Journée de la Constitution en RDC.

Chaque le 28 juin de l’année, l’Ukraine  célèbre la fête nationale dénommé la Journée de la Constitution, cette année, ce le 23eme anniversaire de l’adoption de la loi principale du pays.  C’est l’un des « plus jeunes » Etat d’Europe.

 Dans la nuit du 27 au 28 juin 1996, la Verkhovna Rada d’Ukraine (principal organe législatif) a adopté, après des mois de débat, la loi fondamentale du pays. 315 parlementaires se sont prononcés en faveur de ce vote.  Il faut dire que la nouvelle Constitution de l’Ukraine a remplacé la Constitution de la RSS d’Ukraine, adoptée en 1978.Après cette nuit, l’Ukraine est devenue le dernier pays de l’ex-URSS à légalement se débarrasser des poignets soviétiques.  Lors du vote, les députés de la Verkhovna Rada d’Ukraine ont appuyé toutes les questions en litige concernant les symboles de l’État ukrainien, la langue nationale et les droits de la propriété privée.  C’était la nuit où l’hymne national approuvé a retenti pour la première fois et le drapeau bleu et jaune a été lancé.

 L’adoption de la Constitution a consolidé les fondements juridiques de l’indépendance de l’Ukraine, sa souveraineté et son intégrité territoriale, ainsi que la protection des droits de l’homme et du citoyen.  En outre, il a indiqué avoir contribué au renforcement de l’autorité internationale de l’Ukraine sur la scène mondiale.  Au cours de ces 23 années, l’Ukraine a construit son propre pays européen indépendant sur tous  les plans. Démocratique, Juridique et Economique.

Cette année, pour  célébrer le 23eme anniversaire de l’adoption de la Constitution,  le contingent Ukrainien  prépare également les forces de maintien de la paix de la 18ème unité d’aviation ukrainienne de la mission de stabilisation de l’ONU en RDC (18 UAU MONUSCO) à bien fêter la fête nationale. 

En effet, en  RDC, Près de 250 militaires ukrainiens servent à protéger la paix dans l’un des plus grands pays du continent africain.  La 18e unité aérienne ukrainienne a pour mission principale de transporter le personnel de la MONUSCO et différentes cargaisons, de faire des reconnaissances aériennes, d’escorter des hélicoptères d’autres contingents et de faire des vols de diversion dans les zones d’influence des groupes armés.

 Il convient de noter que les compétences des pilotes de la 18 UAU de la MONUSCO ont été prises et renforcées, comme lors de précédents voyages dans des pays d’Afrique (Liberia, Côte d’Ivoire, etc.), ainsi que lors de missions de combat dans la partie orientale de l’Ukraine.  – un conflit militaire initié par des troupes russes qui, après l’annexion de la péninsule de Crimée, ont envahi le territoire des régions de Donetsk et de Lougansk et ont annoncé la création illégale des entités « DNR » et « LNR ».  En dépit des nombreux faits relatifs à la participation des forces armées de la Fédération de Russie et des preuves de l’engagement de la Russie dans la guerre, la partie russe ne reconnaît pas officiellement le fait de son invasion de l’Ukraine.  C’est pourquoi certains hommes politiques ukrainiens ont qualifié la guerre « d’hybride ». La Verkhovna Rada d’Ukraine, le 27 janvier 2015, a reconnu la Fédération de Russie comme un agresseur.

 À partir de 2014, la perte totale de personnel militaire ukrainien dans la guerre contre les groupes armés soutenus par la Russie s’est élevée à plus de 6 000 soldats.  En outre, 28 avions ukrainiens ont été abattus par des militants, dont 11 types d’hélicoptères différents.

 Actuellement, l’agression armée de la Russie contre l’Ukraine est fermement condamnée par la communauté internationale.  Tant les États que les institutions internationales respectables ont catégoriquement qualifié sans équivoque les actions militaires de la Russie contre l’Ukraine d’acte d’agression.  En outre, l’agression armée a déclenché diverses sanctions à l’encontre de la Russie du côté de l’UE et des pays  membres de l’OTAN.

 Ainsi, les militaires ukrainiens  protègent non  seulement, l’intégrité territoriale et l’inviolabilité de l’Ukraine, mais sont également engagés dans des tâches de maintien de la paix dans d’autres parties du monde, y compris en République démocratique du Congo.

Papy Okito Teme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *