RDC:Les Eglises non Dénominationnelles du Congo L’apôtre Mwinyi pour la redynamisation de l’église source du salut

L’apôtre Mwinyi Dioko René, secrétaire exécutif des églises non dénominationnelles en République Démocratique du Congo (ENDC),  a été dernièrement à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. L’objectif de son passage a-t-il indiqué, était de remettre de l’ordre au sein de l’église source du salut, qui souffrait de l’absence d’un répondant officiel devant assurer la bonne continuité des affaires, après le départ du berger qui y était commis.

Au cours d’un entretien accordé à la presse à cette occasion, il a déclaré que c’est dans l’optique de la redynamisation des activités de cette église qui est membre des (ENDC), une plate-forme assimilable aux églises catholique, protestante, musulmane,…qu’il a procédé à l’installation d’un comité de gestion conduit par la révérende pasteur Elisabeth Oseya, en attendant la mise en place relative aux textes qui interviendra incessamment. Poursuivant ses allocutions, le précité a souligné qu’il n’y a pas de mauvaise troupe mais de mauvais chef. C’est-à-dire, a –t- il dit, que ce n’est l’absence de leader ship qui fait toujours défaut à l’avancement de plusieurs organisations humaines. Et ce leader ship là, a-t-il ajouté, se défini par les qualités et capacités  que doit réunir un être humain, pour amener les autres à le suivre. Ceci pour simplement dire un rassembleur pour une vision commune d’émergence.

Pour les brebis perdus de cette église, l’apôtre Mwinyi a laissé entendre que, cela reste un grand travail auquel le comité mis en place va devoir se livrer, en perspective de les ramener au bercail, ensuite susciter aux autres le gout d’intégrer l’église ainsi booster son développement.

Clin d’œil sur la RDC

 Parlant de la République Démocratique du Congo, ce serviteur de Dieu a fait savoir que, des révélations relèvent que, ce pays est le fils deuxième né de Dieu, après l’Israël, à travers lequel, l’éternel a une mission salvatrice du monde. C’est pourquoi a-t-il expliqué, il l’a doté d’une impressionnante richesse en prévision de l’accomplissement de cette mission. La première étant faite avec Israël, la deuxième sera faite avec la RDC. Le comble s’est-il inquiété, reste que, le congolais ne l’a pas encore compris. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, nous sommes en train de mener une forte sensibilisation pour amener ce congolais à s’en rendre compte, afin de se placer en ordre d’exécution. Il devra, a-t-il fait mention, à travers un leader ship constructif, se servir de ces richesses mises à sa disposition au profit de son peuple pour le développement de cette grande patrie, et que toute la gloire revienne à Dieu. Du Congo, a-t-il martelé, devra venir l’envol glorieux de tout l’univers, c’est ce qui justifie même l’attention mise sur lui par les pays puissants du monde entier. En ce qui concerne les élections, a-t-il renchéri, Dieu lui-même reste un grand électeur, car c’est lui-même qui a dit « J’ai choisi Jacob, j’ai haï Ésaü ». De notre part, a-t-il ajouté, comme église, nous établissons les critères sur lesquels, nous devons nous baser avant de donner notre accord un éventuel candidat. Qu’on soit de la Majorité ou de l’opposition, a-t-il souligné, l’église ne va voter que celui qui remplirait ses critères arrêtées, pour dire qu’elle élira  celui qui incarne la vision divine pour le Congo, qui va devoir œuvrer pour l’épanouissement de son peuple afin d’aboutir à l’objectif divin pré-signalé. C’est pourquoi, l’aspect leader ship constructif doit-être mis au premier plan dans le choix des futurs dirigeants, a-t-il conclu. Notons que l’apôtre Mwinyi Dioko René est également coordonnateur de la Mission Prophétique du Congo, qui a pour mission de former les leaders de taille qui auront les compétences nécessaires pour diriger le Congo de demain, sur les plans culturel, économique, social, politique, et religieux. Il est mêmement, coordonnateur du réseau des leaders au sein d’une organisation panafricaine représentée dans presque toute l’Afrique, dénommée Mission Africaine des Prières. Comme opérateur économique, il assume les fonctions du directeur de la Générale de Mine,  Agriculture et Commerce(GEMCO).

Papy Okito Teme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *