Ce dont notre pays la RDC doit se méfier de l’entreprise militaire privée « WAGNER » : Ils sont en Libye, Syrie, Ukraine et en République centrafricaine

Ces dernières années, sommes toutes que la politique agressive de la Fédération de Russie a conduit à son isolement diplomatique complet par tous les principaux pays du monde. La Russie, à son tour, a commencé à chercher à améliorer sa situation économique et à étendre son influence politique dans la région africaine. Oui, aujourd’hui la Russie a consolidé sa présence en Afrique centrale. L’ambassade de la Russie en RDC fait activement pression sur les intérêts de Wagner en RDC. Une source fiable affirme que cette année dans la capitale de la RDC, Kinshasa, des entretiens ont eu lieu entre les autorités congolaise et une délégation russe, au cours desquels la situation sécuritaire dans l’est du pays a été évoquée. En même temps, la source susmentionnée exprime son inquiétude quant à l’éventuelle présence militaire russe dans notre pays, qui ne se fera qu’avec l’aide de Wagner, comme ce fut le cas au Mozambique. L’est de la RDC (en particulier le Nord Kivu) a les mêmes problèmes que le nord du Mozambique. Dans le nord de la province du Nord-Kivu, la présence de jihadistes n’est plus un secret.

Le groupe de Wagner a fait ses preuves pour la première fois en Ukraine en 2014. Depuis lors, ses mercenaires ont été impliqués dans des conflits à travers le monde. Y compris la Syrie, le Mozambique, le Soudan, le Venezuela, la RCA, la Libye et le Tchad. Ainsi, selon des journalistes de l’influente BBC, les tueurs russes du groupe de Wagner sont en Libye depuis octobre 2018, pour apporter un soutien dit technique à la réparation de matériel militaire et à la participation aux hostilités. Le but des mercenaires russes était de fournir une assistance à l’armée nationale libyenne, qui est si fortement soutenue par la Russie. C’est ce que montre également le rapport des Nations Unies en 2020.

Les journalistes de la BBC ont pu obtenir des informations d’anciens membres du groupe de Wagner sur un certain nombre de meurtres de civils libyens par des mercenaires russes, ainsi que sur la commission de violences délibérées contre les femmes. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de code de conduite pour la population locale parmi les mercenaires de Wagner. Des enquêtes sur les meurtres de civils dans le village libyen d’Espia par les mercenaires de Wagner sont en cours. Aussi, selon des journalistes de la BBC, lors des combats dans la capitale, Tripoli, une dizaine de civils ont été tués, dont trois hommes et deux femmes, dont les voitures ont été la cible de tirs de snipers russes. Selon le procureur militaire libyen Mohamed Garud, la Libye enquête sur les meurtres en tant que crimes de guerre.Si les informations sur l’éventuelle implication de Wagner dans la guerre contre les ADF sont officiellement confirmées par les autorités congolaises, nous entrerons dans une ère de vues nouvelles, lorsque l’Etat fera appel à des mercenaires étrangers pour protéger notre pays. On dit toujours que de nombreuses campagnes de discrédit et de déstabilisation des services de sécurité de la RDC et des forces armées de la RDC par des agents étrangers constituent la base de telles approches. Cela se fait au lieu d’allouer des fonds importants pour soutenir sa propre armée et améliorer la protection des frontières nationales du pays.

« Nous soutenons les forces armées de la République Démocratique du Congo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *