Éruption du volcan Nyiragongo : Les casques bleus ukrainiens de la Monusco ont sauvé des habitants de Goma

Sur la photo, le Président félix Tshiskedi à beni  avec les équipages ukrainiens  à l'aéroport de Mavivi lors d'une visite au Nord-Kivu 

Depuis le 22 mai 2021, le monde entier a été horrifié par la nouvelle de l’éruption du volcan Nyiragongo.  Pendant plusieurs semaines, le buzz sur la puissance dévastatrice de cet incroyable phénomène naturel, qui a coûté la vie à plus de 40 personnes et détruit des centaines de maisons locales, ne s’est pas calmé. Aucun des journalistes n’a raté ce sujet, mais je voudrais dire  vous parler de personnes dont on ne parlera jamais, mais qui ont fait un effort important pour sauver la vie de nos concitoyens, à savoir les casques bleus ukrainiens.Des militaires ukrainiens participent depuis de nombreuses années à une opération de maintien de la paix dans l’est de la RDC.  Ils ont défendu à plusieurs reprises les Congolais contre les massacres de civils. Dès le début, ils ont fourni une assistance aux habitants de Goma, qui ont quitté leurs maisons après la catastrophe.  A savoir, la fourniture d’eau potable, de produits de première nécessité et de mesures pour réduire la panique lors de l’évacuation. Ainsi, à partir du 27 mai 2021, ils ont commencé à participer à l’évacuation à grande échelle de la population locale vers Bukavu et Sake. Pendant 19 jours.  Les Ukrainiens ont transporté la population locale dans des endroits sûrs.  Depuis l’éruption, les équipages ont secouru plus de 2 500 personnes et livré plus de 35 tonnes d’aide humanitaire à la zone d’évacuation. C’est pourquoi les actions des casques bleus ukrainiens ont été hautement saluées par les dirigeants de notre pays lors de la visite officielle du Président de la République Démocratique du Congo, Félix  Antoine  Tshisekedi  dans les zones sinistrées à Goma et les zones instables du Nord Kivu, notamment à Beni et Kasindi ou les hélicoptères  de cette unité  de la Monusco a prouver ses capacités de défense en accompagnant  le chef de l’État et toute sa délégation à Kasindi , pour le lancement de la construction des routes entre les deux pays de la région des grands lacs en outre l’Uganda et la RDCongo à partir de la ville de Pondwe en Uganda, en passant par les villes de  Kasindi-Beni-Butembo et Bunagana qui ira jusqu’à Goma la ville capital touristiques  en République Démocratique du Congo.

Le bulldozer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *