Goma: Une messe d’action de grâce pour l’acquittement de Vital Kamerhe en appel ce 15 février prochain

L’union pour la nation congolaise (UNC) ville de Goma au Nord-Kivu, a organisé une messe d’action de grâce ce samedi 13 février de l’année en cours, dans l’objectif de prier Dieu pour l’acquittement de leur autorité morale, M. Vital Kamerhe ancien Directeur de Cabinet du chef de l’État, condamné au premier degré, il y a un bout de temps, pour détournement intellectuel dans le dossier relatif aux fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées au profit des forces loyalistes.

À en croire la ministre provinciale de l’éducation et membres de ce parti politique, à travers ce culte l’UNC fédération de Goma a voulu mettre le procès en appel de Vital Kamerhe entre les mains de Dieu considéré comme le seul espoir pouvant tirer les choses au clair dans ce procès tant attendu.

Bienfaits Bishikwabo, Interfédéral de l’UNC en province du Nord-Kivu, a de son côté indiqué que par l’entremise de la main divine, la justice congolaise sera en mesure de prouver au monde entier, l’innocence de Vital Kamerhe.

C’est dans le sens d’implorer la grâce Dieu que, nous sommes ici pour que la justice puisse bien se prononcer dans cette affaire. C’est aussi montrer au Tout Puissant, maître de temps et des circonstances, la quintessence de ce procès, que les secondes personnes prises en partie lavent ce que les précédentes avaient déclaré au premier degré; et surtout que nous avons constaté sur les maisons préfabriquées pour lesquelles, il a été inculpé de détourneur  sont bel et bien ben place », a-t-il précisé.

Dite à la paroisse, “notre dame” de mont Carmel en ville de Goma, cette messe a connu la participation de plusieurs cadres, membres, militants et sympathisants dudit parti de l’ ex Directeur de Cabinet de l’actuel Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, venus de quatre coins de cette grande agglomération à vocation touristique.

A noter que, dans le cadre de ce procès dit de 100 premiers jours du Président de la République, M. Vital Kamerhe Lwakaningini aura à comparaître en appel le lundi 15 février de l’année entamée.

Junior Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *