RDC: La paix dans l’Est de la RDC une priorité du prochain gouvernement, dixit l’honorable Singoma Mwanza

En provenance de Kinshasa capitale de la République Démocratique du Congo, l’honorable Singoma Mwanza, député national élu du territoire de Nyiragongo et président du caucus des députés nationaux de la province du Nord-Kivu, est arrivé à Goma chef lieu de cette province vendredi 29 janvier de l’année en cours, pour prendre langue avec sa base sur les enjeux politiques de l’heure. L’occasion faisant le larron,  il a, au cours d’une interview accordée à la presse peu après sa descente de l’aéronef, souligné que, le rétablissement d’une paix durable et pérenne dans l’Est du pays doit être une priorité du gouvernement qui sera incessamment  installé dans le cadre de l’Union Sacrée de la Nation.

Cela, a-t-il indiqué, redonnera le sourire à la population de cette partie du pays singulièrement du Nord-Kivu qui, il y a des décennies  n’a pas savouré  cette denrée inévitable pour un développement optimal, car longuement meurtrie par des guerres à répétition qui ne lui ont rien de spécial apporté, à part la mort et la désolation.

Pour lui, ses collègues ont voté par une  majorité écrasante, le départ du gouvernement Ilunga Ilunkamba qui a montré ses défaillances de quelles,   la province du Nord-Kivu n’a presque rien profité.  C’est la raison pour laquelle, a-t-il soutenu que, le gouvernement de l’union sacrée devra beaucoup plus se pencher sur l’aspect sécuritaire à forte raison que, rien ne peut se faire sans la paix.

Notre province, s’est-il indigné,  étant parmi celles ayant plus des potentialités sur presque tous les plans, apportant également une somme importante dans la caisse publique,  est confrontée à une situation d’instabilité sécuritaire dans tous les territoires et villes, où les assassinats se commettent  même en pleine journée. c’est pour cela, a-t-il précisé,  en tant que député représentant et porte-parole valable de la population, nous voulons voir la paix rétablie ici chez nous car,  notre peuple a déjà trop souffert et en garde des séquelles qui crée dans sa tête, des traumatismes insupportables.

Poursuivant l’entretien, il a rappelé que,  les rebelles ADF-NALU ont assez tué à Beni, à Masisi,à  Rutshuru et  Walikale. A Nyiragongo et un peu partout, il  y a une prolifération des groupes armés qui crée une psychose au sein  de la population avec des répercussions néfastes sur son vécu quotidien.  C’est pourquoi, a-t-il fait remarquer, le gouvernement d’union sacrée pour lequel tout le monde a une grande obligation d’accompagner, aura inévitablement à se focaliser sur cette question aux fins de pacifier  la partie Est du pays, plus particulièrement le Nord-Kivu qui, il y a maintenant des décennies subit des affres des guerres faussement dites de libération. Par cette voie, a-t-il martelé,  il aura à répondre à une des préoccupations majeures du Chef de l’État Félix- Antoine Tshisekedi car, ce rêve doit être une réalité vivante via le prochain gouvernement pour le salut du peuple.

Clôturant cette entrevue, il a appelé la jeunesse à se désolidariser de ces forces négatives et groupes armés qui ne font que, tuer et retarder l’émergence de la patrie, pour que, le futur gouvernement puisse arriver à redonner le sourire à la population avec le rétablissement de la paix et la restauration de l’autorité de l’État dans l’ensemble de l’étendue du territoire national, afin  que les projets de développement soient mis en œuvre, au regard d’un développement harmonieux profitable à tous les fils et filles de la République Démocratique du Congo.

Okito Teme Papy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *