Mercy Corps: les ouvrages de renforcement du système d’approvisionnement en eau potable pour la Ville de Goma déjà aux mains des autorités

(Okito Teme Papy echodop2021)

 Critiqué et mis en cause dans la construction des ouvrages  d’approvisionnement en eau potable dont la livraison aux autorités compétentes devrait déjà avoir lieu, l’ONG internationale Mercy Corps qui, il y a peu, a procédé à l’évaluation de l’Etat d’avancement des travaux de construction des infrastructures qui vont  améliorer  l’accès à l’eau potable en faveur de plus de 1,5 million d’habitants des quartiers de la villes volcanique de Goma, avons appris du responsable de cette organisation lors d’une audience nous accordée afin de nous outiller sur l’avancement de ces travaux dans les sites du Mont-Goma et de Bushara.

 Constat fait sur le lieu, les travaux, ont bel et bien commencés depuis novembre 2018, dans le souci d’améliorer le système d’approvisionnement en eau potable en faveur des populations de ces deux villes sœurs et par ricochet, la réduction du taux de maladies d’origine hydrique aux enfants de moins de cinq ans.

Ces travaux sont réalisés moyennant les fonds  de la Coopération Britannique à travers la DFID, appui au Gouvernement Congolais dans sa mission de desserte en eau potable à sa population. Pour cette fin, Mercy Corps travaille en collaboration avec les ministères provinciaux des deux villes en charge des Infrastructures, Travaux publics, Energie, Ressources hydrauliques et Santé.   Démarrés en novembre 2018, ces travaux sont en phase intensive dans différents chantiers de la ville de Goma notamment, avec la construction d’un réservoir de 5000 m3 au Mont Goma de même qu’à Bushara.  Un autre aspect pour la Ville de Goma est l’Installation de tuyaux  et leur connexion aux tuyaux existants du réseau de distribution d’eau.   Travaux exécutés par l’entreprise « Sino hydro Corporation Limeted », dans une durée de 16 mois, et ce, sous la supervision d’un bureau d’Etudes (Association de firmes, GIBB Africa Ltd et Concept SA) et des ingénieurs de Mercy Corps.

Tout compte fait, depuis le mois d’octobre 2018 à  la fin des travaux, Mercy Corps a remis  provisoirement les ouvrages à l’Etat congolais en dépit des travaux mineurs à finaliser. Elle aura ainsi permis  à ce dernier d’augmenter la production d’eau de manière substantielle, et  multiplier par huit, la capacité de stockage.  Les bénéficiaires directs du projet sont, les habitants des quartiers où seront  construits  94 nouvelles bornes fontaines en l’occurrence, Katoyi, Mapendo, Bujovu, Majengo, Kasika et Mabanga Nord, ainsi qu’à Munigi, au Nord de la ville de Goma en territoire de Nyiragongo. Il revient à préciser que  24 bornes fontaines sur 94 sont déjà prêtes  et raccordées  au réseau

 Défis rencontrés

livraison des tuyaux

Comme chaque oeuvre humaine connait de faille, le projet Imagine n’a pas echappé à cette regle. Plusiers défis ont été recontrés  dans la mise en oeuvre des ouvrages. Notamment, le Retard observé a  l’importation des matériaux suite au COVID-19, chevauchement  avec les autres travaux de génie civile (routes, réseau électrique, bâtiments, fibre optique, etc)  risques de coupure d’eau. Sur le plan sécuritaire le defis été celui de Ralentissement de la circulation et les Risques d’accidents de la circulation. Tous ceux-ci, n’ont  pas permis à Mercy Corps de remettre les ouvrages comme nous l’avons déjà dit dans le délai.

Nous osons croire que dans les jours à venir,  la population de Goma et ses environs vont bénéficier  bientôt sans problème de l’eau potable partout dans le 6 zones que compte la ville de Goma. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *