Enseignement au Nord-Kivu : Bientôt un amphithéâtre pour l’ISC Goma

(Okito Teme Papy, Echodop2021)

C’est à  son retour de Kinshasa, une année et demie après l’inauguration de ses trois auditoires par le gouverneur de province, Carly Nzanzu Kasivita intervenue en Août 2019, que le Directeur Général de l’Institut Supérieur de Commerce ISC Goma en sigle,  le Professeur joseph Kitaganya, avait annoncé la pose de la première pierre de la construction d’un amphithéâtre dans le site de cette institution supérieure situé à Mugunga.

Le mercredi 13 janvier 2021était  une occasion d’or au comité de gestion de l’ISC Goma, pour marier l’acte à la parole, signe du démarrage des travaux  de construction de l’ amphithéâtre  qui, désormais  permettra aux étudiants de suivre les cours et autres activités para académiques de manière optimale.

 Au nom de l’autorité provinciale, Mme Prisca Luanda Kamala, ministre provinciale de l’éducation, a procédé à la pose de la première pierre qui était marquée par la présence de divers invités et personnalités de marque de la place.

le Professeur joseph Kitaganya DG ISC Goma

 « Je tiens au nom du comité de gestion et du personnel de l’ISC Goma, à vous remercier infiniment vous tous qui avez bien voulu rehausser de votre présence, à cette grandiose cérémonie. Nos remerciements  vont également droit au gouverneur de province pour son accompagnement à la réalisation de ce projet », a, à cette opportunité laissé entendre, le Directeur Général de l’ISC Goma, Joseph Kitaganya. Cela, avant  de rappeler à l’assistance et aux étudiants, les trois missions de l’Université qui sont  entre autre, «  l’enseignement, la recherche et les loyaux services à la nation ».

 Cet éminent professeur, a mêmement mis  cette occasion à profit pour,  rappeler au chef de l’exécutif provincial la promesse de 1000 sacs de ciment  faite lors de l’inauguration desdits auditoires en 2019, pour permettre l’accélération  des travaux de cet amphithéâtre.

«  Rappelons que, cet  espace aura pour mission l’encadrement des étudiants dans différents domaines parmi lesquels, culturel, éducationnel et intellectuel dans le cadre de la matérialisation de la vision du chef de l’État relayée par le ministre de tutelle. » a-t-il poursuivi.

De tout ce qui précède, cet amphithéâtre sera construit sur une étendue  de 1 125 mètres carré, en béton armé de 25 x45 dont  le coût  global est évalué à 200 000$, pour  une durée de deux ans maximum. Il comptera enfin accueillir entre 1500 à 1800 étudiants. On croit sans peur d’être contredit, qu’elle va   répondre aux besoins de tous les étudiants de cette  grande institution supérieure de Goma.

Pour Mme Prisca Luanda Kamala, ministre provinciale de l’éducation, «C’était  pour elle un honneur d’être parmi les invités et procéder à la pose de la première pierre de la construction de l’amphithéâtre. Avant tout propos, a-t-elle souligné, elle a pris soin de transmettre à l’assistance les salutations du gouverneur de province qui tenait à  être présent pour accompagner et soutenir ce grand projet, malheureusement  empêché par d’autres charges importantes à sa juridiction. Elle a néanmoins transmis les félicitations de l’autorité au comité de gestion pour tout ce qu’il a  réalisé, comme travaux et ce qu’il a  entamé à cette date pour le rayonnement de l’ISC qui fait actuellement la fierté du Nord-Kivu. »  Ceci avant de poursuivre que  « ça sera une première en province  du Nord-Kivu, qu’un institut supérieur puisse se doter  d’un amphithéâtre  sous  ses propres initiatives et ressources.  De notre part, nous avons  trouvé inévitable de clore ce papier sans pour autant  féliciter ce comité de gestion et les étudiants qui, à travers leurs contributions et une affectation saine de leurs autorités académiques, leur institution  s’est procurée des  auditoires propres au-delà de l’amphithéâtre qu’elle aura très prochainement à se doter.  

C’est aussi une occasion pour nous d’inviter d’autres institutions à emboîter les pas et la vision du comité joseph Kitaganya  qui depuis leur avènement à la gestion de cette institution, elle ne fait que produire des bons fruits la distinguant positivement aux autres dont la destination des frais perçus laisse à désirer .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *